Plaidoyer pour une société de l'incertain

Publié le par Erasme de Metz

"Plaidoyer pour une société de l'incertain" est un article d'un excellent blog que vous trouverez en cliquant ici.
Un texte remarquable que je vous incite à lire.
Une manière de regarder notre société et ses dérives en une "société du risques". Une société qui croit pouvoir gérer tous les risques ... au risque d'un aveuglement scientiste et de comportements d'aprentis sorciers (spéciale dédicace aux traders de produits financiers dérivés).
En plus, ce texte est ponctué de reproduction de tableaux de Kandinsky ... magnifique.

Bon, comme j'ai parfois l'ironie facile et que je viens de revoir "Mon nom est Personne", je ne résiste pas à vous citer une anecdote de ce film ... qui illustre l'incertitude:
C'est un petit oiseau tombé d'une branche sur la route. Il a froid et faim. Il piaille. Passe une vache, qui le regarde, et,  avec bonté ... le recouvre d'une épaisse bouse bien chaude.
L'oisillon piaille encore plus fort.
Passe un coyote, qui le regarde, le sort délicatement de la bouse ... et le dévore.
Morale de l'histoire:
Ceux qui te mettent dans la merde ne le font pas toujours pour ton malheur, ceux qui t'en sortent ne le font pas toujours pour ton bonheur.

Publié dans Pour réfléchir

Commenter cet article

ezechiel2510 17/11/2008 12:44

Allez j'y mets mon grain de sel aussi...Alain tu n'as surtout pas ouublié les 100 propositions...Il faudrait repartir de là. Surtout que ces cents propositions viennent en grosse partie des rencontres participitives où Ségolène a écouté les gens et pas seulement les médias...Dans ces réunions il y a eu un vrai échange...Et puis pendant la campagne qui a été voir les premiers Gaandrange, les travailleurs d'Airbus etc...C'est Ségolène...Sarkozy lui courrait après et naturellement lui n'a rien fait sinon des discours creux...Ségolène a dit ce qu'elle ferait.Ce sont certains militants qui l'ont droitisée...et aussi la presse. Ségolène a pris des coups de partout: des médias, de son propre camps, de certains milieux surtout des femmes qu'à l'époque j'appelais des "mamachas" en contre partie des machosJ'ai déjà bien roulé ma bosse et à 75 ans c'est sans complexe que je mettrai jeudi le nom de Ségolène dans l'urneSi tu pense qu'elle n'est pas assez rassembleuse, qu'elle avait la voix cassée souviens toi des coups qu'elle a reçu

Alain 17/11/2008 09:57

Personnellement, pour n'avoir entendu que partiellement son discours, j'en convient, S Royale ne parait pas assez rassembleuse. J'espère que vous avez raison. Mais il faudra résoudre le problème de la représentation du PS. Il parait avoir le cul entre deux chaise. Soit il se rapproche et il perd une grande partie populaire de son électorat ou se remet à sa place, c'est à dire à gauche. Les médias n'arrêtent pas de nous faire peur avec l'échec d'une vraie politique de gauche en 81. Mais 81 n'est pas 2008. Les néo-concervateurs ont vécu leur temps. Je ne parle pas uniquement de la France mais de l'Europe. La réforme en profeondeur du système doit être faite. Le PS peut avoir un rôle à jouer. Soit il reste superficiel et il sera noyé dans l'Histoire, soit il cherche à réformer en profondeur, ce qui demande d'aller au dela de ce qu'attendent les médias. J'avoue que si le PS se droitise, j'irai ailleurs comme beaucoup. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle je n'ai pas encore pris ma carte. Je comprend très bien que les motions désignent des orientations politiques très différentes. Il est impératif de refaire un service public fort, efficace, et relativement protecteur. J'ai l'impression que S. Royale s'accomode très bien du liberalisme comme il est.

Erasme de Metz 17/11/2008 08:28

@ Alain, si tu peux me permettre, je crois que la question ne se pose pas en ces termes "pourquoi Ségolène Royal est encore là". La poser comme cela ne donne aucune réponse et explique pour une grande part l'échec du congrès.La vraie question est pourquoi des militants votent pour elle ... et pas seulement des "suporters" et pas seulement des personnes faisant des calculs internes. Elle répond à une demande qui n'a rien à voir avec une hypothétique droitisation du Parti. Une manière de travailler ensemble différente...Cela n'a rien à voir avec elle et ne pas entendre cela coupera le PS de beaucoup de gens définitivement. Tous les autres candidats sont de valeur mais doivent comprendre ce qu'il y a au delà de Séglène Royal ... comme il faut comprendre et écouter ce qu'il y a au delà de Martine Aubry et de Benoit Hamon.Aucun des trois ne peut prétendre représenter seul l'électorat de gauche.C'est la méthode de travail qui fait la différence. En l'état, c'est celle incarnée par S.Royal qui m'apparait la plus en phase avec la complexité de la société et des enjeux. C'est sans doute encore imparfait, mais ce qui est certain c'est que cela n'a rien à voir avec une personne à mes yeux.

Alain 17/11/2008 08:12

La sitation est excellente. Je la replacerai. Elle est un peu longue mais bon... Mon coeur irait plutot vers Hamon mais ma raison vers Aubry. Je ne comprend pas que Ségolène est encore là.