La transparence, la durée et la propagande

Publié le par Erasme de Metz

Le fait de devoir faire des kilomètres en voiture pour le travail à parfois des avantages grâce à l'autoradio. Le jeudi 7 mai a été une sorte de petit miracle qui m'a permis de me coucher un peu moins idiot grâce au service public radiophonique.
Le matin sur France Culture étaient invités Michel Aglietta (qui vent de publier avec Sandra Rigot: "Crise et rénovation de la finance") et Elie Cohen pour parler de la crise financière et économique.
J'ai surtout retenu deux choses:
- les dernières décennies ont vu se développer une fausse transparence. Les investisseurs institutionnels, de long terme (normalement), ont délégué leur pouvoir de contrôle et de décision à des organismes externes (agences de notations, fonds d'investissements)...et ceci au prétexte d'une plus grande transparence. Il faut que chacun se réapproprit ses outils de contrôle.
- le temps de l'économie doit être celui du temps long. Pour nos deux économistes on parle de 10/15 ans ... bien loin des résultats trimestriels du CAC 40.

L'après-midi, l'émission de Daniel Mermet, Là Bas si j'y suis, traitait de l'invention des relations pubiques et de la propagande moderne à travers son pionnier: Edward Bernays (qui a résumé ses travaux dans un livre "Propaganda" ... trouvé dans la bibliothèque de Goebblels ...)
Cerise sur le gateau, l'entretien de Daniel Mermet a été réalisé avec Normand Baillargeon que vous devez bien connaitre si vous suivez ce blog (voir ici ou ... et son blog ici).

Voici donc deux livres à lire ....

Publié dans Pour réfléchir

Commenter cet article

Braizy4 (Brice Taton) 13/05/2009 14:08

Bonjour, Je voudrais vous faire part de l'initiative de Michel Vauzelle, député socialiste de PACA, qui propose d'inscrire les services publiques dans la constitution.http://www.referendum-servicespublics.com/ N'hésitez pas à faire passer cette information (un article sur votre blog ?)